Ciné-Club « TONTON MANU » de Patrick Puzenat et Thierry Dechilly


Et si on parlait montage avec Stéphanie Deniel, monteuse du film « Tonton Manu »

Légende de l’afro-jazz, le célèbre saxophoniste Manu Dibango s’est éteint le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans.

Ciné-Club Après-Varan célèbre sa mémoire le dimanche 24 mars 2024 à 20H au cinéma Les 3 Luxembourg.

Comme dit Tonton Manu : « La vie est éternelle, pas l’homme. » Mais la musique de Manu Dibango autant que sa personnalité hors norme resteront éternelles. Et le film est touchant, fort d’émotion et de vitalité, car pendant 90 minutes, Manu Dibango est bien vivant devant nous. Tonton Manu est un film à voir et à revoir ….

Dans le cadre de notre Ciné-Club Aprés-Varan, nous avons décidé de rendre hommage à Manu Dibango le 24 mars 2024, à l’occasion du quatrième anniversaire de sa disparition avec la projection de « Tonton Manu », un grand film documentaire réalisé par Thierry Dechilly et Patrick Puzenat. Tourné de 2013 à 2018, ce road-movie nous emmène de Paris à Londres, d’Abidjan à New York – où il fut le premier Africain à jouer à l’Apollo Theater – de son ancienne école de Saint-Calais dans la Sarthe aux Jeux Olympiques de Rio… bref environ 98 713 km parcourus à ses côtés.

Nous aurons le plaisir de pouvoir mener un débat autour de montage du film avec l’un des membre Après-Varan : la monteuse du film Stéphanie Deniel.

TONTON MANU [90 minutes] 2021

Réalisation – production : Patrick Puzenat et Thierry Dechilly

Montage : Stéphanie Deniel ( membre Après-Varan)

Production : BONNE NOUVELLE PRODUCTION & 5.2.3 PRODUCTIONS

Distribution : Philippe Elusse, À Vif cinémas – DHR (membre Après-Varan)

Débat modéré par Mina Rad pour Après Varan

Lien pour la réservation :

BANDE ANNONCE :

SYNOPSIS

Commencé le jour de son 80è anniversaire, achevé jour pour jour cinq ans plus tard, ce film est une balade philosophique et humaniste, un road-movie musical, au cœur de l’homme, de l’ami, de l’artiste.

Manu Dibango a su traverser l’histoire, les modes et le temps. Infatigable défenseur du mélange des cultures, acteur de la diversité, il nous entraîne sur trois continents.

Rythmé par une diversité d’échanges, ce portrait sensible et pudique est parsemé de moments de grâce musicale où le Grand Manu fait jaillir de son saxo des instants de pure émotion.

« Joyeux Anniversaires »

Manu Dibango a quatre-vingts ans.
Souriant comme un gosse, il souffle les bougies sous les applaudissements. Une heure et demi plus tard, il a quatre-vingt-cinq ans.

Entre ces deux anniversaires, les réalisateurs se sont attachés aux pas de ce géant débonnaire et souriant pour qui l’expression « la force tranquille » semble avoir été inventée.

Compositeur, musicien, journaliste, ambassadeur de la Francophonie, honoré et distingué partout dans le monde, Manu Dibango reste égal à lui-même où qu’il se trouve. Aux grands de ce monde il parle sans flagornerie, et s’adresse aux humbles avec respect et sans aucune condescendance.

Pendant ces cinq années, de Paris à Douala, de Kinshasa à Rio, de New-York à Saint Calais, petit village de la Sarthe où il a passé une partie de son enfance, Manu Dibango sillonne le monde à la rencontre de ses frères humains, curieux, ouvert, joyeux, intègre et bienveillant.

« Un rêve plus grand que lui »

Le passé, il l’évoque parfois, mais la nostalgie n’y a aucune place. Manu Dibango est un homme du présent, un homme en mouvement, qui porte un rêve plus grand que lui : celui d’être un trait d’union entre les cultures, entre les générations, entre les continents. Ses racines multiples racontent sa vision du monde, celle du mélange, des horizons qui se croisent et s’enrichissent, des cultures qui s’épousent pour accoucher d’un monde plus généreux, plus humain.

On peut être à la fois chaleureux et pudique. Pour le raconter, il y a ceux qui l’aiment et qui l’entourent, ceux qui l’ont croisé et qui ne l’oublieront jamais. De Yannick Noah – qui l’appelle Tonton Manu – à Black M en passant par Ray Léma, leurs témoignages nous dévoilent les multiples facettes de cet amoureux de l’Art avec un grand A. L’art dont il dit que c’est tout ce qui reste après l’homme : « Après tout, qui se souvient de qui était ministre au temps de Beethoven ? Personne. Ce qui reste, c’est l’œuvre de Beethoven ! »

« Derrière chaque note, il y a l’Afrique »

Manu Dibango est un homme pressé qui sait prendre son temps. Le film est à son image, laissant place à de longues plages musicales, répétitions, concerts, improvisations, moments de partages avec des frères en musique, instants de grâce où la voix unique de son saxophone swingue, s’envole, se déhanche, exulte ou murmure comme une confidence.

Son amour du mélange s’exprime aussi dans sa pratique : cet aventurier de la musique continue à défricher des espaces inexplorés. Il travaille désormais à marier sa musique avec celle d’un orchestre symphonique, contribuant à rapprocher deux mondes qui de tout temps s’étaient ignorés.

Encore et toujours, cette quête incessante du partage, de la mise en commun des trésors culturels du monde, parce qu’une bonne fois pour toutes, « il faut cesser d’être seuls ensemble »…

Quelques citations de Manu Dibango extraites du film :

« La musique sera toujours devant et vous serez toujours derrière la musique »

« Tu arrives à poil, tu pars à poil. Entre les deux, c’est bien de s’amuser ! »

« Derrière la couleur de chacun, il y a quelqu’un. Et c’est ce quelqu’un qu’il faut chercher dans la vie. »

« Je me demande parfois si je ne me suis pas définitivement installé en France pour continuer d’être africain… »

« Qui sait qui était ministre à l’époque de Beethoven ?… Mais on se rappelle tous de Beethoven. »

« Il faut cesser d’être seuls ensemble »

BIO DE L’ÉQUIPE

Stéphanie Deniel, Monteuse & Réalisatrice

Le bac en poche, ma destination première est d’enseigner l’anglais. Dans ce but, je suis des études à la Sorbonne jusqu’à la licence. Pourtant, changement d’aiguillage, je m’oriente vers un cursus en communication audiovisuelle. Et c’est par le montage qu’à l’issue de ma maitrise, je débute dans une société de productions spécialisée dans les films à caractère pédagogique traitant pour la plupart de sujets sociaux. Puis, je deviens réalisatrice et pendant 20 ans, je réalise des films de commande pour de grands groupes industriels, y compris à l’international.

Intéressée par la scénographie audiovisuelle, je rejoins en 1992 le collectif Akeway qui invente de nouveaux concepts de diffusion ludiques, sensoriels et poétiques qui nous conduiront jusqu’au Futuroscope en 2003 où nous est confié le pavillon de la créativité pour une exposition temporaire sur le Poitou-Charentes. C’est aussi avec Akeway qu’en 1993 je co-écris avec Rémy Dantec mon premier film documentaire sur le théâtre de rue, qui restera à l’état de projet. Au contact constant de compagnies de spectacle vivant, je réalise régulièrement des clips de promotion de spectacles conjointement à mon activité de réalisatrice dans le secteur industriel.

En 2008, le documentaire croise à nouveau ma route. Je monte le film « Les eaux mêlées » de Sylvie Ditmann. En 2014, nouveau changement de cap. Je quitte la réalisation de films de commande et décide de m’engager pleinement dans le film documentaire qui m’appelle depuis si longtemps.

Je me forme à la pratique du montage aux Ateliers Varan. Je suis désormais monteuse de films documentaires. Mon passé de réalisatrice étant toujours proche, je développe également mes propres projets de films.

MONTAGE

FILMS DOCUMENTAIRES

2024 – LE BORGNE EST FOU de Cybèle Andrei… L’histoire d’un artiste du Repentismo – art de l’improvisation spontanée très populaire à Cuba – figure de Baracoa qui rêve de rencontrer Cándido Fabré maitre incontesté de l’île et au delà . En cours de montage.

2022 – LE CAFÉ CURIEUX, LES FOUS DE POÉSIE – 52’ de Christophe Ramage. Diffusion France TV

2020 – TONTON MANU de Thierry Dechilly & Patrick Puzenat – 90’. Portrait de Manu Dibango. Sortie cinéma le 20 Octobre 2021Laurier d’Argent Les Rimbaud du Cinéma • Black FeedBack Film Festival Best Feature Film 2021 • ARFF Paris International Awards Best Documentary Finalist 2021 • LoudSoulMusic Festival winner 2021 • Macon Film Festival winner 2021 • Gliff Golden Lemur winner 2021 • Cannes World Film Festival Best Musical Film 2021

2015 – PAROLES DE TAPA de Hélène Guiot – 54’. Diffusion Musée du Quai Branly – Médiathèque d’Ivry-sur-seine – Air Tahiti Nui – Sélectionné au Festival International du Film Océanien 2017

2014 – RONDE BOSSE – 30’ de Laurence Michel, réalisé dans le cadre des ateliers Varan. Diffusion TV5Monde 

2014 – LA MÉCANIQUE DES ARCHIVES – 30’ de Jakob Schlüpmann, réalisé dans le cadre des ateliers Varan.

2008 – LES EAUX MÊLÉES de Sylvie Ditmann – 65’ COURT-MÉTRAGE

2017 – EN CONFIDENCE – 9’. Court-métrage de Clara Vorfeld. Best short film au London Independent Film Awards – Award of recognition au Hollywood International Moving Pictures Film Festival – Gold Award au California Film Awards

RÉALISATION

FILMS DOCUMENTAIRES


2022 – LA VÉRITABLE HISTOIRE D’ALEXANDRE L’AGODAS – 52. Un cordonnier devenu chanteur de rues réalise le projet de sa vie : monter son orgue de barbarie sur scène. Et nous ? Que faisons-nous de nos rêves ? Production : 523 Productions

2019 – MAHBERAWI II – 20’ Une mission en Éthiopie avec Clowns Sans Frontières.

2006-2007-2008-2009 – 4×60’. Carnets de Tournée avec le groupe vocal Toujours Les Mêmes auquel j’appartiens.

Patrick Puzenat, Réalisateur & Producteur

DOCUMENTAIRE

« LA VÉRITABLE HISTOIRE D’ALEXANDRE L’AGODAS », documentaire réalisé par Stéphanie Deniel. 2023.

« TONTON MANU », documentaire long métrage co-réalisé avec Thierry Dechilly. Sortie en salle octobre 2021

MAKING OF

1988-90 : sur de nombreux films publicitaires (Claude Lelouch, Luc Besson, Roland Joffé, etc.) Clip musicale Robert Charlebois : «moins vieux»

COURTS-METRAGES

1990 – « Macadam » fiction avec Alain Bour, pilote de moto
1995 – Le chat et le renard diffusé sur TF1 (d’après Jean de La fontaine)
2005 – Lapinou et le sirop magique (plan séquence avec Jean-Philippe Puymartin)

FILMS PUBLICITAIRES & INSTITUTIONNELS

Entre 2000 et 2020
Pub TV et film de contenus de marques pour internet pour Ford, Peugeot, Nestlé, Alfa Romeo, L’Oréal, Universal, Work Day (US), Talends (US), L’Oréal, Renault, FRC, Vivendi, Française des jeux, etc.

ALFA ROMEO – ALTAVIA – PUBLICIS – THELEM ASSURANCES – DUCKEXPERIENCE – LANCOME – NESTLE – UNEO – OCIRP – SCOTTO PRODUCTIONS – J. WALTER THOMPSON – OGILVY – SUNSILK – DELONGHI – GREY PARIS – SCHWEPPES – BOUYGUES TELECOM – DARTY ADAPT – IGLO – BIOTHERM – SMART TECHNOLOGIES – ACTION CONTRE LA FAIM (ACF) – ENGIE UNIVERSAL GROUP – LA SUITE AND CO – WORKDAY- TALEND – AIR LIQUIDE
LANCIA – MUSEE DE LA MARINE – FEDERATION POUR LA RECHERCHE SUR LE CERVEAU – FRC – ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE – MULLENLOWE – ONE HEMISPHERE DROIT – MAKE UP FOR EVER – MAIRIE DE PARIS – AGENCE W&CIE – S.T. DUPONT FERRANDI BOATERFLY MUTUELLE FAMILIALE MCCANN PARIS ARMAND TESTA L’OREAL PARIS et bien d’autres…

Thierry Dechilly, Réalisateur & Producteur

DOCUMENTAIRE

« TONTON MANU », documentaire long métrage co-réalisé avec Patrick Puzenat. Sortie en salle octobre 2021

LONG-MÉTRAGE

« HASTA MANANA  » Co-producteur du premier film d’Olivier VIDAL et Sébastien MAGGIAN

FICTIONS

Réalisation : Poisson parmi les poissons 13’,
Co-producteur de films courts-métrages : Taïaut 12’, Lapinou et le sirop magique 10’, Tchelabinsk 26’ prime qualité CNC
Production et réalisation d’une série de films fictions 6\ 10’sur le futur vu par IBM /Lotus Producteur, auteur du court-métrage : Quand la roue tourne 15’ de Laurent Germain- Maury avec P. Légitimus, R. Marquisio, (TPS).
Réalisateur
Fictions : Canal + : Le JDEFictions de 80 X 15” à l’écriture, tournage, montage

FILMS PUBLICITAIRES ET CORPORATE

Production et réalisation de films et productions d’événementiels
Directeur de production : Films publicitaires :
Série films AOL, Tropicana, L’Oréal, Club Med, Renault, série films ROC, Point’s, Neurodon, Ducros, films Atlas, série films Danone et Yoplait, Les mutuelles de Poitiers…

SPECTACLE VIVANT

Producteur d’artistes de spectacles licence 2-1021050

DOCUMENTAIRES – REPORTAGES

Réalisateur (Documentaire : Génération Future 52’) Multi-dif : Season
Documentaires / reportages internes : Le rachat de Mikassa par la Cristallerie d’Arc 13’, 24 H Le lancement du Parisien dimanche 52’
Documentaire / reportage : L’histoire de la vitesse 26’, Canal +, Bonne fête Léo 52’, 1 an chez les forains : Production CCMM, S’en sortir 3 X 6 \ La difficulté des SDF, Canal+
JRI journaliste reporter d’images / réalisateur :
Documentaires : MD productions : Fa vie à l’endroit 7 X 52’ ; Rififi au pays
de Cloclo, Drouot, Au pays des vins, Fe moulin Rouge, Fa Comédie Française, A chacun son Everest, Traiteurs et cérémonies
Canal+ : 24Hchez RTF 52’, Sans Télé 26’
Reportages : Canal + : Télédimanche, NPA, Fa rédaction C+, Capa

DOSSIER DE PRESSE

Communiqué de presse

Laissez un commentaire