Le Festival


Festival - flyer recto    Affiche Festival Apresvaran 2015    Affiche 2016

 

 

                  Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. De Jean Rouch à nos jours, tous les anciens de Varan ont hérité d’un patrimoine commun, chacun ayant apporté sa propre couleur et développé des styles riches et singuliers. Cette initiative d’un Festival AprèsVaran, sans prix ni couronnes, distinguant des films encore peu connus, d’écritures singulières et de formes différentes, a déjà su convaincre son public en proposant un véritable lieu de rencontre avec les réalisateurs.

Dans un contexte difficile de création du documentaire, AprèsVaran répond par le partage des expériences de réalisateurs confirmés pour inspirer et encourager les jeunes générations sur la voie de la création. En ce sens, certains films comme Traversées d’Antoine Danis ou Un homme médiocre en cette époque de prétendus surhommes d’Angelo Caperna, tous deux programmés en premier à AprèsVaran, ils ont pu trouver leur chemin vers d’autres festivals internationaux par la suite.

 

                  Recevant de 80 à 100 films par an dont 12 à 14 sont programmés, le festival a su fédérer un comité de présélection composé de professionnels d’AprèsVaran et s’est entouré des conseils de programmatrices renommées. Corinne Bopp qui réalise ainsi la sélection finale du festival. Depuis trois ans, elle suit la programmation du festival et forme le comité de présélection à développer un véritable regard de programmateur.

-En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. Daniel Deshays était invité à animer une journée de séminaires qu’il mettait en lien avec la sélection du festival.

-En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. Leur film de stage Varan et leur dernière production étaient ainsi mis face à face pour témoigner de l’évolution de leur approche du cinéma documentaire.

-En 2016, pour sa troisième édition, le festival a traité du processus d’écriture dans la création documentaire. Dans ce cadre, un partenariat a été établit avec la Scam pour présenter le mode de fonctionnement de la bourse d’écriture « Brouillon d’un rêve » lors d’un débat aux Ateliers Varan et d’un autre à la Scam. Ce dernier, intitulé « l’après-midi Brouillon d’un rêve des AprèsVaran », a vu programmé deux projections et une table ronde consacrée à cette bourse.

-En 2017, pour la quatrième édition du festival, nous allons poursuivre les réflexions autour des différentes aides à l’écriture et au développement qui permettent au cinéma documentaire d’exister. Nous étudions aussi d’autres pistes… Dont on vous réserve la surprise ! L’inscription est en tout cas ouverte dès maintenant : cliquer ici.

 

                  La richesse du festival c’est les retrouvailles et les rencontres. Lors de ce rendez-vous annuel, nous aurons l’occasion de rencontrer les Anciens devenus, pour certains des cinéastes reconnus, d’autres travaillant sur leurs premiers films, d’autres encore ayant fait des choix professionnels différents. Le festival se veut être une vitrine de leurs créations, en offrant un véritable panorama de ce qu’ils sont devenus et en retraçant le parcours de chacun.

La vocation de l’ association Festival APRES VARAN est d’ assurer des activités de recherche, de réflexion, de documentation, d’organisation d’évènements ouvert à l’international, festival, projection, débat, les ateliers, colloque et conférence dans le domaine audiovisuel. Elle a aussi pour vocation d’être un relais pour les oeuvres des anciens élèves des ateliers Varan, mais également un lieu de réflexions et d’échange ouvert à tous, ceux qui cultive cet état d’esprit en offrant notamment la possibilité d’organiser des avant premières, des festivals internationales des débats.

Chaque séance du Festival est un moment privilégié pour nous donner l’occasion d’un échange riche, nourri des différentes cultures venues des quatre coins du monde, et lié dans un même désir de réflexion.

 Mina Rad 

Coordinatrice et Fondatrice du Festival