DANIEL Douala-Montpellier, de Maria Van munster, Festival 2021


DANIEL Douala-Montpellier, de Maria Van munster,  24’, Échos du Réel, 2021,France

Synopsis :

Le récit du périple clandestin de Daniel jeune camerounais, de Douala à Montpellier…

Daniel est parti du Cameroun en direction de l’Europe sans savoir ce qui l’attendait « devant ». Aujourd’hui installé à Montpellier, dans sa vie rythmée par les études et le football, il nous raconte son périple…

Bio :

Née en 1982 à Alès, dans le Gard, de parents paysans, elle a suivi des études de cinéma au lycée puis à l’université Montpellier III et Bordeaux III. En 2009, elle obtient une bourse Défi Jeunes qui lui permet de partir filmer les paysans en lutte en Argentine. Elle réalise depuis des films autour de la terre ainsi que des portraits d’artistes. En parallèle de ses projets de réalisation, elle exerce différents métiers dans la restauration, l’agriculture et l’aide en milieu scolaire.

Un mot de : GUY LAVIGERIE

Raconter depuis Montpellier, la ville et son
environnement, par des rails, un train, ses essieux… plus loin par les plages et la
mer, les dunes, les barrières dans les dunes… par tous ces éléments de récit
parcourus par des travellings parfaitement respirés… Raconter sans pathos le périple
de Daniel parti de Douala, « échoué » au bout de trois ans à Montpellier avec sur le
dos une obligation de quitter le territoire… Raconter avec des images forgées ici les
épreuves endurées à Ceuta, avec la voix de Daniel, ses mots. De loin en loin ses
mots comme épinglés, gravés dans du bois, peints sur un rocher, qui disent telles
des pancartes brechtiennes entre deux séquences « je ne savais pas ce qui
m’attendait » ou « ça m’a pris des mois »… Maîtriser le récit métonymique par l’image
vivante sans se substituer à Daniel mais en l’accompagnant et en faisant de lui un
sujet autonome dont nul ne peut partager la souffrance, c’est ce que réussit
admirablement Maria Van Munster.

Un mot de Michelle Gales :

Une vraie écriture documentaire sur un sujet grave et urgent souvent traité (et pour cause !) mais ici l’originalité de la mise en scène et le rapport avec le personnage rend ce film beaucoup plus réussi que d’autres tentatives de créer la solidarité nécessaire avec les personnes vivant cette expérience éprouvante de migration malgré les obstacles.


A propos de Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire