6 années de la ligne éditoriale du Festival International du Film documentaire AprèsVaran /C’est quoi AprèsVaran sur la route de Jean Rouch ?


La ligne éditoriale du Festival International du Film documentaire AprèsVaran

Le principe est basé sur le fait de DONNER ET RECEVOIR. Parce que nous avons été formés à faire des films « avec » et non pas « sur » nous poursuivons cette façon de nous lier aux autres en considérant que nous formons une dynamique. Ainsi, Chacun de ceux qui envoient leur film au Festival participera aussi à l’organisation du Festival, au visionnage des films et à l’animation des débats.

Nous faisons un travail bénévole pour donner une visibilité au travail de chacun. Parce que nous sommes, pour beaucoup d’entre nous, passionnés par le documentaire et ses langages, ses enjeux, ses formes esthétiques et narratives. Notre but est de programmer toutes formes de films et donner , dans la mesure du possible, une visibilité à chaque création cinématographique. Nous souhaitons montrer différents regards sur notre monde, qui ont le désir commun de regarder ce monde avec une forme de bienveillance vis-à-vis d’autrui.

Nous essayerons, dans la mesure du possible, de faire en sorte que tous les films aient la possibilité d’être vus et nous essayerons de donner divers suivis à chaque film. Car nous sommes conscients de la difficulté de trouver des lieux spécifiques au documentaire et à sa diffusion. Nous ne sommes ni le Cinéma du Réel, ni Visions du Réel, mais parce que nous partageons un regard sur le réel, la condition humaine, et la situation économique et sociale du monde en tant qu’anciens élèves de Varan, notre Festival souhaite donner de la visibilité aux anciens stagiaires. Cette visibilité sera proposée dans le cadre du Festival AprèsVaran, ou dans le cadre du Ciné-Club mensuel ou trimestriel.

Présentation de notre association

AprèsVaran sur la route de Jean Rouch :

AprèsVaran, l’association des anciens des Ateliers Varan, a été créée en juin 2013, à l’initiative de stagiaires qui ont souhaité prolonger l’aventure Varan dès la fin de leur formation. Abrité par les ateliers Varan, AprèsVaran souhaite maintenir et développer des liens amicaux, solidaires et professionnels entre les anciens stagiaires de Varan. L’association s’appuie sur le réseau des 1 500 stagiaires formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger, et souhaite favoriser leur développement professionnel.

Vocation :
L’association a aussi pour vocation d’être un relais pour les œuvres des anciens élèves en offrant notamment la possibilité d’organiser des avant-premières, des débats et des projections de films réalisés, ou en phase finale de montage. Des invitations auprès de réalisateurs extérieurs, de critiques, de producteurs, seront également lancées afin d’élargir les propositions du Bureau.

Objectifs :
• Poursuivre la transmission initiée par Jean Rouch pour le cinéma documentaire depuis la création de Varan.
• Créer un lieu d’échanges et de réflexion sur le cinéma documentaire grâce à :
– Séances spéciales de projections
– Création d’ateliers par thème
– Création de groupes de travail
– Débats et rencontres et réunions d’anciens stagiaires.
-Permettre à ses membres d’enrichir leur réseau professionnel, faire des suggestions, et présenter un réalisateur, un producteur etc.….

Nos projections :

Dans le cadre de nos activités nous organisons aux ateliers Varan à 19 h 30 une projection mensuelle de deux films d’un ancien stagiaire de Varan. Le film de stage de Varan et sa dernière réalisation.  Projection suivie d’un débat et d’un moment convivial avec un  buffet apporté par les anciens Varan.

Pour renforcer la définition même de l’association les orientations suivantes ont été proposés :

  1. Affirmer la qualité de réseau associatif solidaire :
    Après-Varan est un réseau associatif solidaire de professionnels et autres personnes liées au monde du cinéma documentaire, leur point commun étant d’avoir suivi un stage aux Ateliers Varan, que ce soit en France ou à l’étranger. Après-Varan accueille par conséquent aussi bien des techniciens, des réalisateurs, des distributeurs et des programmateurs que tous autres intervenants exerçant des métiers qui touchent à la création cinématographique.
  2.  Penser les moyens du réseau associatif solidaire : Après-Varan organise la rencontre et l’expression collective et individuelle de ses membres, par toute sorte de moyens au nombre desquels figurent :
    1. Des projections débats.
    2. Des cartes blanches aux professionnels audiovisuels ou du cinéma : réalisateurs , monteurs, scénaristes, chefs-operateurs, producteurs, distributeurs…
    3. Des tables rondes professionnelles.
    4. La création d’un groupe rédactionnel.
  3. Définir les actions du réseau associatif solidaire : Après-Varan s’autorise toute forme d’action à l’exclusion du champ de la formation. L’association intervient dans tout domaine du cinéma documentaire à l’exclusion du champ de la formation professionnelle. 
  4. Renforcer la dynamique du réseau associatif et solidaire : Pour cela, s’appuyer sur les compétences et le savoir-faire des membres d’Après-Varan.

A ces orientations s’ajoute le fait que l’Association Après-Varan, aussi distincte soit-elle du Festival Après-Varan, reste habilitée à apporter son soutien au Festival y compris par une réflexion analytique et théorique.

Contacts :
Adresse : Association Après Varan sur la Route de Jean Rouch et Association Festival Après varan

2 rue du Plateau , 75019 Paris
Téléphone : 06.11.99.15.77
Courriel : apresvaran@gmail.com/ Festival Apresvaran@gmail.com

Fiche de contact à nous envoyer par e-mail : Cliquez ici.