Mina Rad, « L’ avenir du passé Pierre et Yolande Perrault »,


2019 : L’ avenir du passé , Pierre et Yolande Perrault, The futur of the Past Pierre et Yolande Perrault, 61, WCD production 

Synopsis Français

Que fait une Iranienne à l’Île-aux-Coudres à plus de 14 000 kilomètres de sa culture d’origine ? À la recherche de son passé, c’est paradoxalement là qu’elle a trouvé ses réponses. L’histoire de ce film, c’est l’histoire de la rencontre d’une réalisatrice avec l’un des piliers du cinéma documentaire, Pierre Perrault. Malgré la distance culturelle, la rencontre avec le travail et l’univers du cinéaste québécois l’a bouleversée de par sa capacité à mettre en images l’identité culturelle d’un territoire, d’une culture qui a suivi son propre chemin sur les terres du Québec. Ayant rencontré Yolande Perrault qui incarne encore au jour le jour la vision du monde portée par les films de son époux, seize ans après sa disparition, celle qui signe ce film a nourri son oeuvre d’une intuition qui fait rejaillir les émotions de cet artiste inoubliable.

Synopsis english

What does an Iranian woman do in Île-aux-Coudres, more than 14,000 kilometres from her native culture? In search of her past, it was paradoxically in Isle-aux-Coudres that she found her answers. 

The story of this film is that of the encounter of a film director with one of the pillars of documentary film, Pierre Perrault. Despite the cultural difference, she was struck by her discovery of the work and world of the Quebec filmmaker, who was able to put the cultural identity of a territory into images – a culture that had followed its own path within the borders of Quebec. Having met Yolande Perrault, who still embodies on a daily basis the vision of the world borne by her husband’s films sixteen years after his death, the director of this film imbued her work with an intuition that reflects the emotions of the unforgettable artist.

Actuellement en Festivals :

Filmographie :

Tous les festivals :

Biographie :

Des Distinctions :

Bio

Mina Rad, un parcours hors des sentiers battus

Elle a quitté son pays natal, l’Iran, à l’âge de 18 ans, au lendemain de la révolution iranienne pour réaliser son rêve et devenir reporter internationale. 

Après des études d’histoire, de journalisme et de communication à la Sorbonne Paris IV, Mina Rad se lance dans le journalisme politique international, notamment en Asie Centrale. Elle travaille pour la BBC, RFI, l’AFP ….

En parcourant le monde, elle se découvre une autre passion, les musiques dites traditionnelles. Elle décide de s’y consacrer totalement, comme rédactrice en chef des suppléments Musiques du Monde pour Le Monde de la Musique. L’héritage musical des pays qu’elle découvre y est mis à l’honneur, notamment le Yémen, l’Egypte, Cuba, le Cap vert, l’Inde …..

C’est en réalisant plusieurs reportages qu’elle constate que le documentaire sonore et visuel ouvre une fenêtre sur l’univers. 

Entre 2011 et 2014, elle décide de se former à la fabrication et l’écriture documentaire. Elle choisit les Ateliers Varan.

Elle réalise une dizaine de films en tant que cinéaste et documentariste. 

En 2012, son premier film « Pour moi le Soleil ne se couche jamais », reçoit le prix du meilleur film documentaire ainsi que la mention du jury,« pour la chaleur et la simplicité dans le récit d’une histoire profonde » au Festival de la Vérité en Iran. 

Parmi ces films, notons la série de portraits d’Iraniens qui ont marqué l’histoire de l’ Iran : « Cette famille de 60 personnes », et « Histoire de la famille Mafi ». 

Mina Rad s’intéresse aussi à la transmission du savoir et des méthodes de réalisation de grands cinéastes comme Jean Rouch (France), Pierre Perrault (Québec, Canada) et Mehrdad Oskoui (Iran). 

En 2017, le film  » Jean Rouch Regards Persan », est diffusé par TV5 Monde à l’occasion du centenaire de Jean Rouch. 

EN 2018, le film « Contes Persan, Jean Rouch en Iran  » a été présenté au Festival International du film documentaire de Malgaço au Portugal. Il est édité aux Editions Montparnasse.

En 2019, elle tourne « L’avenir du passé, Pierre et Yolande Perrault »,  à l’Isle aux Coudres ( Canada).

Ce film est en sélection officielle du Festival pour l’Art à la FiFA à Montréal. Son film a été en sélection officielle de  Jean Loup Passak Awards au Festival International de film documentaire de Melgaço au Portugal en 2019.

Mina Rad, est fondatrice et présidente de l’association Après Varan sur la route de Jean Rouch. Elle crée aussi le Festival Après Varan en 2014. 

Elle est fondatrice du colloque International sur les traces de Pierre Perrault(Isle-aux-Coudres, Québec 2019, Melgaço, Portugal 2020)

Bio de Mina Rad 

Minarad.fr

eventminarad@gmail.com

Filmographie : 

  • « L’avenir du passé, Pierre et Yolande Perrault », 61’, 2019    
  • « Contes Persan, Jean Rouch en Iran  » 57’, 2018 
  • « Histoire de la famille Mafi », 52’, 2018 
  • « Jean Rouch Regards Persan », 52’, 2017
  • « Cette famille de 60 personnes »,52’, 2017

–       « Pour moi le Soleil ne se couche jamais« , 26, 2012

Distinction/ Diffusion TV : 

  • 2019 :  « L’avenir du passé, Pierre et Yolande Perrault »,  a été en sélection officielle du Festival pour l’Art à la FiFA à Montréal et en sélection officielle de  Jean Loup Passak Awards au Festival International de film documentaire de Melgaço au Portugal en 2019.
  •  

–       2018 : « Contes Persan, Jean Rouch en Iran « , a été présenté au Festival International de film documentaire de Malgaço au Portugal. Il est édité en 2019 aux Editions Montparnasse. 

  • 2017 : « Jean Rouch Regards Persan », 52’, 2017, diffusé par TV5 Monde à l’occasion du centenaire de Jean Rouch. 

–       2012 : »Pour moi le Soleil ne se couche jamais »,reçoit le prix du meilleur film documentaire ainsi que la mention du jury,« pour la chaleur  et la simplicité pour raconter une histoire profonde » au Festival de la Vérité en Iran.

Bio in english

 Mina Rad left her native country at the age of 18, the day after the Iranian revolution to pursue her dream like Oriana Fallaci and become an international reporter. After studying history, journalism and communication at Sorbonne, Paris, she embarked on international political journalism in various Central Asian countries. She worked for the BBC, RFI and AFP.

While traveling the world, for twelve years, she discovers another passion, World Music. She becomes Editor-in-Chief of World Music Supplements for the monthly magazine, »Le Monde de la Musique ». 

Between 1990 to 2000, she travels world wild and produces supplements devoted to the music of rare and emerging countries for; Yemen, Egypt, Cuba, Cape Verde, Marocco and India. 

Between 2000 and 2010, works for various festivals: Avignon, sacred music in Fes ,… and manages for the European Commission the cultural festival of Indian Ocean in Mauritius , Madagascar , Seychelles ,Comores and Reunion. 

In 2011 and 2014, she trains in the directing and writing of documentaries at Ateliers Varan. 

Her first film, « For me the sun never sets, » was awarded the prize for best documentary film at the Verity Festival in Iran in 2012. This film gets the jury mention, « for the warmth and simplicity to tell a deep story ». 

She is the founder and president of Apresvaran, an alumni association of Ateliers Varan created in 2013. She is director of the Apresvaran Documentary Film Festival in Paris. 

As a documentary filmmaker, she has directed more than ten films. In preparing several documentaries, she notices that the documentary opens a window on the universe. 

Mina Rad has made several portraits of people who have marked the history of Iran: « This family of 60 people », and « History of the Mafi family ». 

Mina Rad, is interested in the transmission of knowledge and the methods of the realization of great documentary filmmakers like Jean Rouch (France), Pierre Perrault (Quebec, Canada). 

She directs and produces documentary films based on the influence of these directors. 

In 2017, French TV5 Monde broadcast the film “Jean Rouch Persian look”, on the occasion of the centenary of Jean Rouch. 

In 2019, the film « Persian Tales, Jean Rouch in Iran » was presented at Melgaço International Documentary Film Festival in Portugal. It is published by Montparnasse publishers in France in Dvd box dedicated to Jean Rouch. 

In 2019, « The future of the past, Pierre and Yolande Perrault », which reflects the influence of this filmmaker after half a century on the little children of the characters of his films at Isle aux Coudres, was selected in the official selection of the Festival for Art at FIFA in Montreal, Canada. It was also at the selection of the Jean Loup Passak awards at the Melgaço International Documentary Film Festival in August 2019.

Mina Rad is the founder of the International Colloque on the trace of Pierre Perrault ( Isle-aux-Coudres , Québec 2019, Melgaço, Portugal 2020)  


Filmographie : 

  • « The future of the past, Pierre and Yolande Perrault« ,  61’, 2019,   
  • « Persian Tales, Jean Rouch in Iran »,57’, 2018 
  • « Histoire de la famille Mafi », 52’, 2018 
  •  “Jean Rouch Persian look”, 52’, 2017 
  • « This family of 60 people »,  52’, 2017,
  • « For me the sun never sets, », 26’, 2012

Distinction et Broadcast : 

  • 2019 : « The future of the past, Pierre and Yolande Perrault »,was selected in the official selection of the Festival for Art at FIFA in Montreal, Canada. It was also at the selection of the Jean Loup Passak awards at the Melgaço International Documentary Film Festival in August 2019. 
  • 2018 : « Persian Tales, Jean Rouch in Iran »was presented at Melgaço International Documentary Film Festival in Portugal. It is published by Montparnasse publishers in France in Dvd box dedicated to Jean Rouch.  
  • 2017 : “Jean Rouch Persian look”, 52’, 2017, was broadcast on French TV5 Monde, the occasion of the centenary of Jean Rouch.  
  • 2012 : « For me the sun never sets, »was awarded the prize for best documentary film at the Verity Festival in Iran in 2012. This film gets the jury mention, « for the warmth and simplicity to tell a deep story ». 

Les Festivals

Festival et colloque d’ anthropologie de Para au Brésil du 5 au 10 novembre 2019

18h – Ouverture officielle du festival

Ouverture de l’exposition: descente du fleuve Niger

Remise du trophée Jean Rouch avec Jocelyne Rouch

18h30 – Hommage spécial à Marc-Henri Piault avec José Ribeiro (UFG)

19h30 – Sortie au Brésil du film “L’Avenir Du Passe, Pierre Et Yolande Perrault” de Mina Rad et discussion avec son réalisateur.

Festival International du film documentaire de Melgaco

Festival Film sur l’ art , FIFA


A propos de Mina Rad

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire