Les Orphelins de Sankara de Gèraldine Berger – Festival 2019


Projection Samedi 7 septembre à 20h

aux Ateliers Varan, 6 impasse Mont Louis 75011 Paris.

« Les Orphelins de Sankara » de Gèraldine Berger (84′, 2018, France)

Production :

Vosges TV, La Règion Basse Normandie, CNC et Les Films de l’Ether.

Capture d’écran 2018-01-29 à 10.22.27 - copie 2

Synopsis

En 1986, six cents enfants orphelins et ruraux du Burkina-Faso sont envoyés à Cuba avec la mission d’apprendre un métier et revenir développer leur pays en pleine révolution.

Mais après l’assassinat en 1987 du président burkinabé, Thomas Sankara, la liquidation de la Révolution par Blaise Compaoré et la fin de la Guerre Froide, comment revenir, se construire, exister?

Au récit de cette utopie de l’Afrique Rouge, aux souvenirs épiques de ces enfants, se mêlent les images d’archives tantôt rougies par le sable, la chaleur et le vent, tantôt délavées, s’effaçant presque, nous donnant ainsi à voir les réminiscences de leur jeunesse révolutionnaire.

Festivals

Fespaco 2018

Sankara Geraldine

Bio

Après des études en Sciences Économiques et des débuts en journalisme, Géraldine Berger travaille de longues années dans la production et l’édition audiovisuelle. Formée aux Ateliers Varan et aux Gobelins, elle écrit et développe des films documentaires, toujours en rapport à la révolution, qu’elle soit politique ou scientifique, qu’elle ait lieu à Paris ou au Burkina-Faso, dans la grande Histoire ou dans sa propre famille…

Géraldine Berger a obtenu la Bourse Brouillon d’Un Rêve pour « Les Orphelins de Sankara » ainsi que le Prix Pierre–Gilles de Gennes à Parisciences en 2011 pour le scénario de « Marie Curie au-delà du Mythe»

Capture d’écran 2019-01-16 à 19.01.21

Montage : Alexandra Mélot

Image : Julien Bossè

Son : Jérémie Halbert

Les « petits mots » du comité sur le film

Un beau film touchant, une idée originale, un bon déroulement de récit,  un montage qui donne un rythme réel au film, avec une composition musicale harmonieuse, un beau travail d’utilisation d’ archives. Les archives donnent une vraie vie à l’histoire racontée, une bonne relation filmeuse filmés.

Débat animé par Mina Rad et Erika Thomas

Débat sur le montage et le sous-titrage

Site internet / Website

https://www.filmsdunjour.com/les-orphelins-de-sankara


A propos de Mina Rad

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire