« Défi de solidarité » de Caroline Darroquy – Festival 2019


Projection dimanche 8 septembre à 15h30

Aux Ateliers Varan 6 impasse Mont Louis 75011 Paris

« Défi de solidarité » de Caroline Darroquy , (60′, 2018, France), Tournez s’il vous plait.

Synopsis

En plein hiver, un jeune de 16 ans passe une nouvelle nuit dans la rue, faute de réponse sur son statut de « mineur isolé étranger » et faute de prise en charge par l’Etat français. Jusqu’au jour où un bénévole lui propose un canapé-lit chez lui pour quelques temps… Puis un autre inconnu l’accueille dans une chambre, le suivant lui prépare de bons repas… Chaque soir à Paris, plus d’une centaine d’hébergeurs forment un réseau anonyme pour répondre à l’urgence. Jusqu’où cet élan citoyen sera-t-il viable ? 

Bio

Caroline Darroquy réalise son premier documentaire aux Ateliers Varan en 2008. Déjà, Dans la Maison des Journalistes (sélectionné au festival de documentaire de Thionville Le Réel en Vue) parle d’accueil : elle filme Bakthiyar, un fixeur kurde irakien en attente de son statut de réfugié politique en France. Puis elle se tourne vers le montage et collabore à de nombreux documentaires et reportages pour France Télévision, Arte et TF1.

En 2016, dans un contexte tragique de crise migratoire, son expérience d’hébergeuse solidaire l’incite à poursuivre son travail de réalisation sur ce thème de l’accueil. Caroline co-réalise et monte Défi de solidarité, un documentaire inspiré de son histoire personnelle.

Montage : Anne Richard  et Caroline Darroquy     

Image : Valerio Carignano      

Son : Caroline Darroquy, Anne Richard et Darroquy Caroline

Les aides

Aide à l’écriture, fonds Images de la Diversité

Les « petits mots » du comité sur le film 

Un excellent thème, une approche de l’intérieur, une musique présente comme un personnage, un respect de l’autre. Un montage bien rythmé, un début et une fin superbes. 

Débat animé par Erika Thomas et Mina Rad


A propos de Mina Rad

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire