« Il était une fois Pikpa » de Marine de Royer-et monté par Anna Destrac – Festival 2019


Un film réalisé et monté par deux anciennes Varan.

Projection Jeudi 12 septembre à 20h15

A la SACD 11 bis, rue Ballu, 75009 Paris

« Il était une fois Pikpa » de Marine de Royer, (13′, 2019, France ) 

Et la présentation du livre

« Dé-sol-ation » de Marie Christine Navarro aux édition Petra

En partenariat avec le Musée des Arts Modestes (Sète)

Synopsis 

Pikpa est un ancien de camp de vacances, dans lequel des habitant de l’ile de Lesbos accueillent des réfugiés.

Plus qu’un « camp de réfugiés », Pikpa est un lieu de vie, où Grecs et exilés partagent un quotidien: ils cuisinent, dansent, jouent de la musique. Apprennent le grec ou l’arabe. Transforment les gilets de sauvetage en sacs dans l’atelier de couture.

Entre un passé bousculé et un avenir incertain, ils inventent une vie commune, une vie « normale » 

Marine de Royer

Biographie 

Marine de Royer a été avocate et directrice juridique social de France Télévisions. En 2014 elle suit la formation Réalisation des Ateliers VARAN.
Elle est aujourd’hui réalisatrice de documentaires et co-fondatrice de l’Agence Gibraltar (qui réalise notamment des videos et podcasts pour les entreprises).

Anna Destrac membre AprèsVaran et la monteuse du film

Montage : Anna Destrac

Image : Marine de Royer

Prise de son: Marine de Royer

Son additionnels: Clara Villain

Mixage: Hugues Petit

Les « petits mots » du comité sur le film 

Quel beau film, un petit bijou, bien filmé, merveilleusement monté et le déroulement de récit est excellent. Un film court, efficace et passionnant. 

Débat animé par Marie Christine Navarro, membre des amis du Festival AprèsVaran et Mina Rad


A propos de Mina Rad

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire