*AA1436-transe+100-00520124

2017-ISABELLE BLATRIX- À NOUS LA MORT !


AA1434-Epointetêtedroite453321-55+20+100-50

 

À NOUS LA MORT !

une proposition en 3 temps d’Isabelle Blatrix.

 

1- projection vidéo en salle, 7x1min, vendredi 24 novembre 2017 à 19h30

2- installation vidéo sur deux écrans, 1min, en boucle

3- exposition vidéogrammes

 

Cinq ans après l’expérience Varan, je reprends les rushes de mon film de formation, everyday a celebration, dédié à Jean Rouch. Au 104 à Paris, des jeunes danseurs de Krump venus des banlieues se retrouvent quotidiennement pour travailler ensemble. Au dernier jour de tournage, un « battle » s’organise, où, aux cris de « à nous la mort », survient une forme de transe. Ma question reste : comment traduire en image un temps d’unité ? Par l’unité d’une image ? De plusieurs images ? D’un plan ? De plusieurs plans ?

 

*photo-4-IMG_5953ISABELLE BLATRIX

 

Commence sa pratique artistique en 1986 par la sculpture et la peinture. Installée en Bourgogne depuis 1990, ses peintures sont exposées en France et en Allemagne (acquisition Musée des Ursulines Mâcon, commande 1% Drac Bourgogne). Depuis quelques années elle expérimente l’image numérique fixe et en mouvement.

 

Expériences filmiques

 

HABITÉ-HABITANT (Blaisy-Bas, 2009-2012), 634 min, 2014, France (version 1, avec l’accompagnement de Denis Blatrix)

Je vais à la rencontre de mes 700 cohabitants et filme 213 personnes. Il est question de ce qui nous habite, dans le domaine des musiques, des images, des mots, et de comment on habite un lieu, au présent, au passé, au futur.

2016 Rencontres cinématographiques de Laignes (installation et présentation extraits en salle). Porté au Cnap par les Films de l’Astrophore (aide à la post-production).

 

Les Minutes (Laignes-26-27-28 novembre 2015), 45x1min, 2015 (co-réalisation de 14 filmeurs, habitants et invités des Rencontres de Laignes 2015).

J’invite chacun à faire un film d’une minute par jour (plan-séquence ou autre), à Laignes, pendant trois jours (projection-happening de Jean-Louis Le Tacon, 29 novembre 2015)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A propos Mina

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire