dvd diadia

2017-Elisabeth Kapnist- Diadia Pavlik, mon oncle de Russie et Loin là-bas


elisa suisse micro

 

Les deux premiers films :   

 

Dia-Dia Pavlik, mon oncle de Russie d’Elisabeth Kapnist (57’ / 1982 / France)

Diadia Pavlik, mon oncle de Russie : l’histoire de ma famille traversée par la révolution russe, racontée par mon oncle qui avait 12 ans en  février 1917. Il était à Saint-Petersbourg et n’a rien oublié de tous ces évènements qui ont bouleversé sa vie et celle de tant d’autres.

 

dvd diadia

Loin là-bas  d’Elisabeth Kapnist (60’ / 1997 / France)

Loin, là-bas –  De Moscou à Saint-Petersbourg, en passant par la Sibérie et « La Bohème » de Puccini, le train mythique du Transsibérien bouleverse les paysages intérieurs d’une histoire personnelle et familiale créant un jeu de miroir insolite avec la Russie présente et passée.

Sélection FIPA 2000Elisabeth Kapnist                                                                   

 kapnits image 2 2

 Elisabeth Kapnist                                                                                                 

Le premier film  

Diadia Pavlik, mon oncle de Russie : l’histoire de ma famille traversée par la révolution russe.

Ce film a remporté le Prix spécial du jury au festival de Belfort en 1982.

En 1997 elle prend le Transsibérien jusqu’à Novossibirsk, avec une caméra, pour connaître le pays de ses origines : Loin, là-bas.

 

« Chaliapine, l’enchanteur  » qui remporte le Award du meilleur film documentaire, Vienne, Juin 1999 -Arte

 « Nijinski, une âme en exil » écrit avec Christian Dumais-Lvoswki

Grand Prix du documentaire historique au Festival de film d’Art de l’UNESCO. 2000 Arte

 

La Fin de l’Union soviétique. 2001- France 3

« Maïa Plissestkaya Assoluta » Golden Prize Chicago Mars 2002

Grand prix de la mise en scène au Festival du film d’Art de l’UNESCO.

 Le Rêve de Pierre, Saint-Pétersbourg – 2003 France 5

 « Solovki, la bibliothèque disparue » écrit avec Olivier Rolin – Arte 2013

 

Mais il y aussi la psychanalyse

Sigmund Freud, l’invention de la psychanalyse, un film en deux parties écrit avec Elisabeth Roudinesco 1997 France 3 et Arte

 Jacques Lacan, la psychanalyse réinventée. écrit avec Elisabeth Roudinesco 2001 – Arte

 Un écran nommé désir. écrit avec Michel Schneider (cinéma et psychanalyse) 2006 – Arte

 La vie en vrac – le quotidien d’un hôpital psychiatrique de jour. 85’ Arte 2012- Etoile SCAM

 

Des figures féminines

Louise Weiss, l’Européenne -1993 Arte

Sœur Emmanuelle, le cœur et l’esprit – 2007 –France 5

Isadora Duncan, je n’ai fait que danser ma vie – 2008 – Arte

Carolyn Carlson, le regard du geste –2009 – France 5

 

Un philosophe

Michel Onfray, philosophe ici et maintenant – 2009 – Arte

 

Une famille d’artistes

 Les variations Casadesus – 2005 -Arte

 

Des écrivains

 Henry Bauchau, écrivain par espérance – 1999 – RtBF

Jean Cocteau : Le refuge à à Milly la Forêt – 2010 – France 5

Nathalie Sarraute : La Datcha de Chérence – 2011 –France 5

 

 Deux cinéastes

 Orson Welles, autopsie d’une légende –Arte 2014

Sélectionné au festival de Cannes « Cannes Classics » 2015

 Luchino Visconti, entre vérité et passion –Arte 2016

 

 Des courts-métrages de fiction

 « Judith, à fond de train » 6’ Prix Radio Belfort, 1988

« Trilogie » 18’ –Grand Prix du public au festival de films de femmes de Créteil – Grand Prix du court-métrage au Festival de Uppsala en Suède, 1989

Et depuis 1981, membre fondateur des Ateliers Varan, centre de formation au cinéma documentaire.

 

 

 


A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire