Tënk

Actualité Tënk 5 Mai


●● Cette semaine sur Tënk
Territory de Eleanor Mortimer (18 minutes, 2014)
Le rocher de Gibraltar, colonie britannique improbable, est partagé entre deux espèces de primates : les hommes et les singes. Regardez Territory d’Eleanor Mortimer ! Les vaines tentatives pour expulser les singes de la ville avec des sarbacanes multiplient les défis des animaux, qui développent de nouveaux jeux. Ceci mène le gouvernement à recourir à une tactique plus radicale… Avec un brin d’anthropomorphisme, on verra les parallèles que l’on voudra avec l’actualité de nos frontières dans cet essai très réussi, à l’humour corrosif si britannique.

Le FIDÉ, Festival International du Documentaire Émergent, commence la semaine prochaine à St-Ouen (10 > 14 mai). Le Village documentaire de Lussas en Ardèche, dont Tënk compte parmi les dernières structures, sera l’un des parrains de l’édition 2017 ! Chantal Steinberg viendra incarner ce parrainage en tant que directrice de l’École documentaire de Lussas et programmatrice de notre plage thématique « Première Bobines ». Tënk propose pour le film choisi un achat de droit de diffusion dans l’année à venir ! Toutes les informations sont ici.
En attendant de vous révéler le film primé, nous vous invitons à découvrir 4 courts métrages que nous avons particulièrement aimés lors de la dernière édition. Qui a dit que les films étudiants étaient fragiles ? Découvrez les très maitrisés : Territory d’Eleanor Mortimer (évoqué plus haut), Stand de Lola Quivoron et, dans une esthétique à la Gus Van Sant, Wallenhorst de Steffen Goldkamp.
Réalisé dans une démarche plus participative, regardez également le film d’Eeva Mägi : Simplement un homme. Ce court métrage est un précepte à la réalisation documentaire ! En quelques plans, c’est toute la complexité de la relation filmeur/filmé qui se dévoile.

L’œuvre du réalisateur suisse Barbet Schroeder fait actuellement l’objet d’une rétrospective au Centre Pompidou à Paris. Sur Tënk, c’est le portrait hallucinant qu’il consacre à Jacques Vergès (1925-2013) que nous vous proposons en Coup de cœur : L’Avocat de la terreur. La parole est capable de mensonges, de rhétorique, de secrets, et Vergès, nom médiatique de l’histoire du barreau français, en démontre ici tous les usages. Au début de sa carrière, le jeune homme de loi épouse la cause anticolonialiste, puis disparaît 8 ans. À son retour, il défend les terroristes de tous horizons et des monstres historiques tels que Klaus Barbie. L’hypothèse vertigineuse de la dissimulation nourrit alors le romanesque pour mieux nous ramener à la vérité. Ce film, César du meilleur documentaire 2008, est captivant de bout en bout !

Poupée d’amour inanimée et muette, métamorphosée en être-presque-vivant par la seule force du désir d’un utilisateur : avez-vous déjà rencontré Alice ? Alice Cares, réalisé par Sander Burger, nous fait un peu froid dans le dos… Alice est un robot conçu pour prendre soin des personnes âgées et apaiser leur solitude. 3 femmes se sont portées volontaires pour participer à l’expérience et faire la rencontre d’Alice. Les résultats sont surprenants et livrent un étonnant aperçu du futur !

Enfin, ne manquez pas le magnifique documentaire sur le jazzman Chet Baket : Let’s get Lost de Bruce Weber !
En guise de dernières séances, on vous conseille également Be’Jam be The Never Ending Song, prix Buyens-Chagoll du festival Visions du Réel 2017, ainsi que La Femme aux 5 éléphants de Vadim Jendreyko et Nocturnes de Matthieu Bareyre.

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

L’Avocat de la Terreur

Barbet Schroeder
135 minutes, 2007

La carrière énigmatique de Jacques Vergès, avocat des terroristes (Carlos, etc.) et des monstres historiques tels que Klaus Barbie

UNIQUEMENT DISPONIBLE
EN FRANCE

Alice Cares

Sander Burger
76 minutes, 2014

Alice est un petit robot conçu pour prendre soin des gens. Un groupe de chercheurs expérimente ses premières rencontres

Itchombi

Gentille Assih Menguizani
52 minutes, 2009

L’Itchombi est un rituel de circoncision pratiqué à l’âge adulte au Togo. Déou s’y prépare entre tradition et questions sanitaires

Paradis

Sergey Dvortsevoy
23 minutes, 1995

Quelques moments de la vie d’un groupe de bergers nomades du Kazakhstan. Bientôt, leurs troupeaux auront épuisé les pâturages…

Territory

Eleanor Mortimer
18 minutes, 2014

À Gibraltar les hommes doivent partager le territoire avec les singes qui peuplaient le rocher bien avant eux…

FIDÉ – Festival International
du Documentaire Émergent

Wallenhorst

Steffen Goldkamp
23 minutes, 2014

Portrait d’une petite ville d’Allemagne. Dans la torpeur de l’été, rien ne se passe et pourtant chaque instant est tension

FIDÉ – Festival International
du Documentaire Émergent

Simplement un homme

Eeva Mägi
14 minutes, 2015

Rencontre cinématographique avec Arkaadi, un loup solitaire aux yeux bleus comme le jour qui vit seul dans une cabane, en Estonie

FIDÉ – Festival International
du Documentaire Émergent

Stand

Lola Quivoron
24 minutes, 2014

Un stand de tir dans la ville, une respiration qui se suspend, un tir…

FIDÉ – Festival International
du Documentaire Émergent
Dernières séances
encore 7 jours

Let’s get Lost

Bruce Weber
120 minutes, 1988

La Femme aux 5 éléphants

Vadim Jendreyko
93 minutes, 2009

Be’Jam be The Never Ending Song

Cyprien Ponson, Caroline Parietti
87 minutes, 2017

Nocturnes

Matthieu Bareyre
48 minutes, 2015

Les Enfants d’Hampâté Bâ 

Emmanuelle Villard
50 minutes, 2011

Anthony, the Invisible One

Sergio Da Costa, Maya Kosa
17 minutes, 2017

Dark On Dark

Lo Thivolle
72 minutes, 2017

África 815

Pilar Monsell
66 minutes, 2014

Mare Magnum

Ester Sparatore, Letizia Gullo
73 minutes, 2014

Narmada

Manon Ott,Gregory Cohen
46 minutes, 2012

Je m’abonne !

A propos Mina

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire