Tënk

Actualité Tënk 7 avril


●● Cette semaine sur Tënk
La Terre de la folie de Luc Moullet (90 minutes, 2009)
« Je suis un cinéaste de basse extraction« , ainsi se définit Luc Moullet. Le cinéma compte beaucoup d’historiens mais peu de géographes : Moullet en est un. Originaire des Alpes du Sud, il n’a jamais cessé de filmer les reliefs.
Coup de cœur cette semaine : La Terre de la folie, dernier long métrage de ce réalisateur considéré comme le seul cinéaste burlesque de la Nouvelle Vague. Né en 1937 et cinéphile dès son plus jeune âge, Luc Moullet entre aux Cahiers du Cinéma à 18 ans aux côtés de Truffaut, Rivette, Godard, Chabrol et Rohmer. À ce jour, il a signé 38 films de tous formats, du court au long métrage, et s’est essayé à tous les genres : comédie, aventure, western, film érotique, journal intime, road-movie, documentaire, policier. Tous ses films sont reliés par un fil d’or et d’Ariane, tendu de bout en bout : le comique. À la manière d’une « Martine à la plage », retrouvez Luc Moullet dans ses nombreuses aventures : apprenant à nager dans Ma première brasse, en vacances dans la ville la plus ringarde de France dans Foix, s’interrogeant sur l’origine de ce qu’il mange dans Genèse d’un repas. Regardez également le film dans lequel Luc Moullet, soucieux de remédier à la concentration administrative, économique et intellectuelle sur Paris, se met en quête d’une nouvelle capitale pour la France : Imphy, capitale de la France. Ne soyez pas étonnés de voir figurer ce film dans notre Plage Sciences : c’est bien dans un esprit scientifique, n’occultant jamais aucune piste, que Luc Moullet entreprend ses recherches. Fantaisiste et faux-naïf, il est en ce sens, l’un des cinéastes français à l’esprit logique le plus développé.

Et tandis qu’à 43 ans M. Moullet entreprend sa première brasse, nous vous invitons à regarder le film de fin d’étude d’Anna Rok En équilibreZaïnaba traverse un moment difficile et, parmi d’autres démarches, doit apprendre à faire du vélo, pour être plus libre et plus indépendante. Anna Rok compte parmi les nombreux étudiants, français et étrangers, venus à Lussas se former à l’École documentaire, en réalisation et en production.
C’est d’ailleurs ces jours-ci qu’ouvrent les inscriptions, qui se dérouleront entre le 10 avril et le 19 mai (pour les informations : par ici, pour les inscriptions, par là).
Un exercice célèbre de la formation : réaliser un film collectif ! Un vrai casse-tête, vous l’imaginez ! Découvrez celui que les 12 étudiants de la 17ème promotion du Master Lussas/Grenoble ont réalisé cette année sur le thème de l’animalité : Proches. Dans ce travail laborieux et formateur, ils ont été accompagnés par le réalisateur Xavier Christiaens.

On ne vous apprends rien en disant que nous approchons des élections. Dans cet esprit de débat politique et parce que, comme le dit Patricio Guzmán, « un monde sans documentaire est un monde sans conteur« , nous vous convions dans un cycle électoral, initié cette semaine par Les deux marseillaises réalisé par Jean-Louis Comolli et André S. Labarthe en 1968. Il est curieux de comparer la nature pragmatique du débat politique de l’époque avec celui d’aujourd’hui.
À suivre : Le Président d’Yves Jeulaud, De grands évènements et des gens ordinaires    de Raoul Ruiz, 1974, une partie de campagne de Raymond Depardon

L’écoute en éveille, tentez l’expérience de Don’t get Me Wrong, essai formel de la réalisatrice roumaine Adina Pintilie.

Enfin, sachez qu’il vous reste une belle semaine pour découvrir (ou revoir) le Fragment Johan van der Keuken, avec notre coup de cœur L’Œil au-dessus du puits, Herman Slobbe – L’Enfant aveugle 2 et Face Value, ainsi que son bouleversant et dernier film Vacances prolongées
Les documentaires issus de l’édition 2017 de Cinéma du Réel sortent de programmation, ne les manquez pas : Enfants de Beyrouth de Sarah Srage et Chaque mur est une porte d’Eliza Gueorguieva.

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

La Terre de la folie

Luc Moullet
90 minutes, 2009

Luc Moullet enquête sur l’étonnante criminalité qui frappe les environs de son village familial des Alpes du Sud…

Imphy, capitale de la France

Luc Moullet
24 minutes, 1994

Luc Moullet, en quête d’une nouvelle capitale pour la France…

Foix

Luc Moullet
13 minutes, 1994

Luc Moullet fait un film touristique insolite à Foix.

Ma première brasse

Luc Moullet
43 minutes, 1980

Et si Luc Moullet apprenait à nager…

Genèse d’un repas

Luc Moullet
117 minutes, 1978

Luc Moullet s’interroge sur les origines de ce qu’il mange : du thon, un œuf et une banane.

Sans ordonnance

Evelyne Agli
52 minutes, 2013

Au cœur du commerce illicite de médicaments en Afrique de l’Ouest, Ramatou s’approvisionne au Nigéria pour revendre au Bénin.

Les Deux Marseillaises

Jean-Louis Comolli, André S. Labarthe
108 minutes, 1968

Campagne électorale : réunions et allocutions des trois principaux candidats aux élections législatives de juin 1968 à Asnières.

Don’t get Me Wrong

Adina Pintilie
50 minutes, 2007

Dans un hôpital psychiatrique en Roumanie, les patients s’agitent, discutent, déplacent des cailloux…

En équilibre

Anna Rok
10 mintes, 2014

Depuis qu’elle vit en France, c’est le premier moment si difficile que traverse Zaïnaba : elle doit apprendre à faire du vélo.

Proches, film collectif

17ème promotion du Master Lussas/Grenoble
36 minutes, 2017

Film d’école, collectif, réalisé à 12.
Récits croisés autour de l’animalité.

Dernières séances
encore 7 jours

L’Œil au-dessus du puits

Johan van der Keuken
90 minutes, 1988

Face Value

Johan van der Keuken
120 minutes, 1990

Herman Slobbe – L’Enfant aveugle 2

Johan van der Keuken
29 minutes, 1966

Vacances prolongées

Johan van der Keuken
142 minutes, 2000

L’Année des lucioles

Chantal Briet
75 minutes, 2013

Dayana Mini Market

Floriane Devigne
54 minutes, 2012

Le Jardin en mouvement, Gilles Clément

Olivier Comte
52 minutes, 2013

Panamarenko : portrait en son absence

Claudio Pazienza
27 minutes, 1997

Enfants de Beyrouth

Sarah Srage
59 minutes, 2017

Chaque mur est une porte

Elitza Gueorguieva
60 minutes, 2016

Je m’abonne !

A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire