Tënk

Actualité Tënk 31 mars


●● Cette semaine sur Tënk
Enfants de Beyrouth de Sarah Srage (59 minutes, 2016)
En compétition internationale Premiers Films à Cinéma du réel 2017
Nous poursuivons notre mise à l’honneur du festival Cinéma du réel qui se déroule cette semaine à Paris. En raison d’une grève au Centre Pompidou, le festival a dû adapter l’évènement aux circonstances. Aussi plusieurs séances ont été annulées. Nous sommes solidaires de l’équipe Cinéma du réel qui voit sa 39e édition chamboulée, mais aussi du personnel du Centre Pompidou qui fait entendre son mécontentement.

Bref, parlons films ! Nous vous proposons de découvrir dans notre plage ArtsVoir ce que devient l’ombre, le documentaire de Matthieu Chatellier que nous avions beaucoup aimé lors de Cinéma du réel 2011 !
Mais c’est également 2 films de l’édition en cours que nous vous invitons vivement à regarder : Enfants de Beyrouth – en compétition internationale Premiers Films – et Chaque mur est une porte – en compétition française ! Attention, ces deux documentaires, tout juste sortis du nid, seront sur Tënk pendant seulement 2 semaines…
Retrouvez tous les films liés à Cinéma du réel sur notre plage Festivals (notamment les Charles Burnett à regarder absolument !).

Les Premières Bobines, films étudiants, nous viennent cette fois-ci du Fresnoy, école d’art basée à Tourcoing dans le Nord de la France. Cet établissement accueille, pour deux années, des étudiants de toutes nationalités. Leur cursus oscille entre arts-visuels traditionnels (cinéma, photographie) et nouvelles technologies (installation, dispositifs interactifs). Découvrez le film de Daphné Hérétakis : Archipels, granites dénudés. La réalisatrice livre son regard sur la situation d’Athènes en 2014, où le quotidien d’un pays en crise, l’inertie de la révolution et les questions individuelles se confrontent au politique.
Osez également une plongée dans la forêt tropicale colombienne avec Echo Chamber de Guillermo Moncayo !

Frédérique Pollet Rouyer, réalisatrice de Né sous Z, nous raconte la colonisation par un angle rarement évoqué : l’histoire des enfant métis d’Indochine. Robert Vaeza tente de comprendre pourquoi il n’a jamais connu son père français et a été séparé de sa mère vietnamienne. Au travers de sa quête, le film lève peu à peu le voile sur un épisode méconnu de l’histoire coloniale française : ce que la République appelait alors la « gestion du problème métis ». Ce film parle du sang, de l’identité nationale et des blessures intimes de la colonisation.

Un coup de cœur écolo cette semaine avec Cleveland contre Wall Street ! En 2008, éclatait la crise financière des subprimes, qui a provoqué une crise économique mondiale dont nous ne sommes aujourd’hui toujours pas sortis. Le réalisateur Jean-Stéphane Bron met en scène le procès de la ville de Cleveland contre 21 banques américaines. Il parvient par ce biais à rendre compte des logiques qui gouvernent les acteurs, puissances publiques, citoyens ou représentants des grandes firmes, et fait ainsi œuvre de pédagogie civique. Un film au service de témoignages poignants !

Enfin, n’oubliez pas qu’il vous reste encore 7 belles journées, soirées ou nuits pour regarder Le C.O.D et le Coquelicot ! Ou encore Moise et Aaron (du fameux duo Straub & Huillet),  While Darwin Sleeps (si vous aimez les insectes) et La Spirale.

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

Cleveland contre Wall Street

Jean-Stéphane Bron
98 minutes, 2010

Mise en scène du procès que veut faire la ville de Cleveland à 21 banques américaines qui pratiquent des saisies immobilières

Uniquement disponible en France métropolitaine

Enfants de Beyrouth

Sarah Srage
59 minutes, 2016

Découverte intime de Beyrouth, de sa politique de reconstruction en 1992 à la disparition d’un quartier de pêcheur aujourd’hui

Uniquement disponible en France et Suisse

La Clé de la chambre à Lessive

Frederic Florey, Floriane Devigne
72 minutes, 2013

Rendez-vous dans la buanderie commune d’un immeuble Suisse. Les habitants y défilent avec leurs petites histoires…

Chaque mur est une porte

Elitza Gueorguieva
60 minutes, 2016

Chronique à la fois pop et profonde de la Bulgarie d’après la chute du Mur de Berlin

Uniquement disponible en France métropolitaine

Né sous Z

Frédérique Pollet Rouyer
75 minutes, 2010

Robert est rattrapé par son passé d’enfant métis d’Indochine. Quête identitaire et blessures intimes de la colonisation

Voir ce que devient l’ombre

Matthieu Chatellier
89 minutes, 2010

Moments partagés avec Fred Deux et Cécile Reims, deux artistes dans l’intimité de leur travail de peintre et de graveur

Deux fils qui se croisent, Germaine Tillion

Françis Bouchet,Michel Antonio
54 minutes, 1974

Portrait de l’ethnologue Germaine Tillion, figure du XXème siècle, en quête de la compréhension de l’Homme

Echo Chamber

Guillermo Moncayo
19 minutes, 2014

Dans un pays tropical, le long de voies ferrées délabrées, une radio diffuse une alerte : une catastrophe naturelle est imminente…

Archipels, granites dénudés

Daphné Hérétakis
26 minutes, 2015

Athènes 2014. Entre désirs endeuillés et espoirs perdus, un journal intime se cogne contre les murs de la ville

Dernières séances
encore 7 jours

Le C.O.D et le Coquelicot

Jeanne Paturle et Cécile Rousset
24 minutes, 2013

Babor Casanova

Karim Sayad
35 minutes, 2015

Moise et Aaron

Jean-Marie Straub et Danièle Huillet
105 minutes, 1974

Chronique dessinée pour le petit peuple

Idi Nounou
52 minutes, 2014

La Spirale

Valérie Mayoux, Armand Mattelart, Jacqueline Meppiel
139 minutes, 1975

Chalon

Jean-Luc Dang
14 minutes, 2015

While Darwin Sleeps

Paul Bush
5 minutes, 2004

Je m’abonne !

A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire