FLYER_DIMANCHE-FEV2017_web (1)

Les Dimanches de Varan : L’après-guerre au cinéma: l’égarement et le trouble


Les Dimanches de Varan Cycles de réflexion sur le cinéma

19 & 26 FÉVRIER

2017 À 10h

L’après-guerre au cinéma: l’égarement et le trouble

par Marie-Pierre Duhamel-Muller, enseignante et traductrice de cinéma et Jean-Louis Comolli, écrivain, critique et cinéaste

La Deuxième Guerre Mondiale a changé le monde ; il y a un avant et un après. C’est cet « Après-Guerre » que nous nous proposons d’aborder à travers quelques films. Dans l’Après-Guerre, les manières de concevoir les films et les manières de filmer changent assez radicalement; le monde référentiel est bousculé, lieux et non-lieux sont redéfinis, les personnages sont égarés comme jamais ; et la relation des spectateurs au cinéma est bouleversée, le cinéma présentant le monde moins comme un spectacle offert que comme une énigme à déchiffrer. Désormais, le spectateur ne peut plus ignorer qu’il est l’un des acteurs de l’état dans lequel la guerre a laissé le monde.

FLYER_DIMANCHE-FEV2017_web (1)

 

 


A propos Mina

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire