Tënk

Actualité Tënk 24 février


Cette semaine sur TënkEt si ce rêve de l’humanité, celui fou d’avoir marché sur la Lune, n’était qu’une grande supercherie ? Et si le fameux Stanley Kubrick s’en était même mêlé ? Laissez-vous tromper par Opération Lune ! Entre faits réels et d’autres, complètement inventés, William Karrel nous invite à revoir l’histoire de la conquête spatiale. Il nous livre un documenteur passionnant et plein d’humour sur la manipulation par l’image et la société du spectacle. Il réussit à nous faire gober l’énormité de son canular et fait dire à peu près tout et n’importe quoi aux plus hauts dirigeants de l’État-Major de Nixon. On se laisse prendre à ce jeu de dupe mais attention, Tënk ne peut garantir la sécurité des abonnés qui s’exposeront à ce programme…

Pour reprendre pied dans la réalité après quelques foulées lunaires, rien de tel qu’un petit quart d’heure avec le philosophe Michel Foucault ! En juin 1966, suite à la parution récente et retentissante de son livre « Les Mots et les Choses », Michel Foucault est l’invité de Pierre Dumayet, l’animateur de la grande émission littéraire de l’époque Lecture pour tous. À destination d’une large audience, cet entretien est un formidable témoignage de la vitalité et de la tonalité polémique des débats intellectuels des années 1960 : après la mort de Dieu, voici venu le temps de la destitution de l’Homme. Une savoureuse mise en bouche pour un prochain entretien avec Foucault dès la semaine prochaine…

Faites confiance à nos programmateurs et laissez-vous tenter par une expérience rare : Conversations – Commerce musical et amoureux ! Claude Mouriéras met en scène ce que le compositeur grec Georges Aperghis créa à Avignon en 1985. Noyau dur du groupe de l’Atem (Atelier théâtre et musique), Michael Lonsdale, Édith Scob et Jean-Pierre Drouet sont ici les interprètes d’une partition sonore truculente. Le langage, avec plaisir, est mis à rude épreuve. Voilà un objet étonnant, ludique et délirant qui témoigne du puissant mouvement de création de l’époque.

Faisant suite à une première partie de programmation Premières Bobines consacrée aux créations des étudiants de la Haute école d’art et de design de Genève, découvrez-en plus avec Delta VenturaLes Herbes hautes et Les Trois hirondelles. Le grain d’image de ce film tourné en Géorgie, est particulièrement beau. Chez le coiffeur, aux bains turcs ou dans une maison délabrée, les personnages sont tout aussi attachants qu’inquiétants.

Enfin, vous avez encore 7 jours pour regarder The Connectionle premier long métrage de Shirley Clarke, figure majeure du cinéma indépendant américain, ainsi que son troublant Portrait of Jason.
Et surtout, ne manquez pas Vers la tendresse d’Alice Diop, nominé aux Césars 2017 pour le Prix du meilleur court métrage. Résultats ce soir lors la cérémonie !

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

Opération Lune

William Karel
52 minutes, 2002

Conversations – Commerce musical et amoureux

Claude Mouriéras
30 minutes, 1987

Lecture pour tous – Entretien avec Michel Foucault

Pierre Dumayet
15 minutes, 1966

Delta Ventura

Fulvio Balmer Rebullida
30 minutes, 2016

Njaka Kely

Michaël Andrianaly
59 minutes, 2016

Les Herbes hautes

Lou Dahlab
28 minutes, 2016

Chantier A

Karim Loualiche, Lucie Dèche et Tarek Sami
100 minutes, 2013

Les Trois hirondelles

Jorge Cadena
17 minutes, 2015

Dernières séances

Encore 7 jours

La Vierge, les Coptes et Moi

Namir Abdel Messeeh
91 minutes, 2011

The Yes Men

Sarah Price, Chris Smith, Dan Ollman
83 minutes, 2003

Immobiles

Béatrice Plumet
38 minutes, 2015

Un sale métier

Pascal Catheland
70 minutes, 2015

Vers la tendresse

Alice Diop
39 minutes, 2015

The Connection

Shirley Clarke
110 minutes, 1961

Portrait of Jason

Shirley Clarke
105 minutes, 1967


A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire