Tënk

Actualité Tënk 17 février


Cette semaine sur TënkSi ce n’est pas beau ça : ce sont quatre films de l’incontournable cinéaste Johan van der Keuken que nous sommes heureux de partager avec vous dès cette semaine ! Nous vous embarquons dans une plongée à travers son œuvre avec Herman Slobbe – L’Enfant aveugle 2 (1966), L’Œil au-dessus du puits (notre coup de cœur, réalisé en Inde en 1988), Face Value (1990) et son ultime et si poignant Vacances prolongées (2000).
La force de son cinéma est à la fois politique et esthétique. Photographe, amoureux, grand voyageur, van der Keuken est un créateur : il se saisit de toutes les potentialités du cinéma (cadrage, son, montage) pour témoigner de ce qu’il perçoit. Ce n’est pas sans une certaine timidité qu’il livre son regard si singulier sur le monde : on devine volontiers un homme discret, secret mais tellement attentif aux choses et aux gens qui l’entourent qu’il nous bouleverse par le caractère infiniment généreux de son approche.

Découvrez également L’Année des lucioles : un film brillant sur le passage à l’âge adulte. Pour ces jeunes bachelières inscrites en école d’art, c’est le moment des grandes questions d’avenir ! Doutes, envies, échecs, vocations : les préoccupations de ces jeunes femmes ne sont pas vaines. L’important n’est-il pas d’expérimenter ? Au fil de cette année scolaire, que Chantal Briet suit avec bienveillance, c’est ce doute commun à tous et nécessaire qui se raconte, parce qu’il permet qu’on ne regrette pas, un jour, d’être passé à côté de sa vie.
Comme d’ordinaire dans notre plage Brouillon d’un rêve, consultez le dossier d’écriture qui a permis à la réalisatrice de bénéficier de la bourse éponyme attribuée par la Scam. Un documentaire aussi, ça s’écrit !

Dayana Mini Marketcertainement le plus bollywoodien de tous les documentaires qu’on connait ! Floriane Devigne a filmé en bas de sa rue parisienne la famille Kamalanathan. Originaires du Sri Lanka, les parents tiennent une épicerie. Leur fille Dayana a 15 ans. Son rêve : devenir comédienne et rencontrer le grand Amour ! Et ce n’est certainement pas les difficultés du quotidien (et il y en a) qui atteindront l’énergie enthousiaste de toute cette petite famille. Musical, déjanté, réjouissant !

En résonance avec des films déjà en programmation sur Tënk : Panamarenko : portrait en son absence du réalisateur Claudio Pazienza, auquel nous consacrons en ce moment notre plage Fragments d’une œuvre (retrouvez-y 4 autres de ses films). Et pour faire suite au film Penser le paysage proposé dans la plage Grands entretiens, nous vous invitons à poursuivre votre rencontre avec le jardinier, paysagiste et théoricien Gilles Clément avec Le Jardin en mouvement, Gilles Clément !

Enfin, ne passez pas à côté du politique L’Autobiographie de Nicolae Ceausescu, du mélodramatique Les Lois de Mathieu et du tout court Blight (14′) du méconnu mais génial John Smith.

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

L’Œil au-dessus du puits

Johan van der Keuken
90 minutes, 1988

L’Année des lucioles

Chantal Briet
75 minutes, 2013

Herman Slobbe – L’Enfant aveugle 2

Johan van der Keuken
29 minutes, 1966

Dayana Mini Market

Floriane Devigne
54 minutes, 2012

Face Value

Johan van der Keuken
120 minutes, 1990

Panamarenko : portrait en son absence

Claudio Pazienza
27 minutes, 1997

Vacances prolongées

Johan van der Keuken
142 minutes, 2000

Le Jardin en mouvement, Gilles Clément

Olivier Comte
52 minutes, 2013

Dernières séances

Encore 7 jours

Les Lois de Mathieu

Marc Schmidt
71 minutes, 2012

Blight

John Smith
14 minutes, 1996

La Vie après la mort d’Henrietta Lacks

Mathias Théry
23 minutes, 2004

Au soleil même la nuit

Catherine Vilpoux, Eric Darmon
180 minutes, 1996

L’Autobiographie de Nicolae Ceausescu

Andrei Ujică
180 minutes, 2010

Tout est écrit

Sonia Ben Slama
63 minutes, 2015


A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire