2017 – Ketcham Makéda – BAMYAN : LA VALLÉE DES MURMURES


LE DIALOGUE EN ACTES

26 min, 2003, France

Production : Etat d’urgence production

Synopsis : Au cœur de l’Afghanistan, dans le Hazarajat entouré de montagnes, s’étend la vallée de Bâmyân. Les Hazaras aux traits turcos mongols ont donné naissance à de nombreux récits et de controverses quant à leur apparition en Afghanistan. Depuis plus d’un siècle, leurs relations avec émirs de Kabul et des tribus voisines ont connu différentes périodes marquées par la violence, la soumission, la rébellion et les tentatives d’assimilation. Plus récemment, la politique des talibans, principalement issus de l’ethnie pachtoune, fut implacable, prenant parfois les allures d’un nettoyage ethnique dont les bouddhas sont les victimes les plus connues. Ce film est l’occasion d’offrir une voix aux victimes, aux familles de retour dans leurs villages, confrontées à la mémoire des violences récemment vécues et leur questionnement sur un avenir incertain. En parallèle, l’histoire de la communauté sera évoquée, comme la continuité d’une suite de luttes, de tragédies et de silences qui semblent avoir marqué de leur empreinte l’identité même des chiites Hazara.

Ketcham Makéda

Après Varan je rentre au service vidéo de «  »Médecins Sans Frontières » ». J’y réalise le Journal de l’année 1996-97. Je suis aussi assistante de production, sur le film Srebrenisca in memoriam de Jean-Christophe Picard. En 2000 et 2001, je séjourne en Iran et rencontre la communauté Hazara en exil dans la ville de Mashhad, au travers une mission de Médecins Sans Frontières. En 2002, je poursuis mon travail de témoignages en Afghanistan, à Bâmyân, et réalise : Bâmyân, la vallée des murmures.

 

Co-auteur : François Calas
Montage : Elke Hartman
Image : Makéda Ketcham
Son : Makéda Ketcham


A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire