Tënk

Actualité Tënk 23 décembre


Cette semaine sur TënkSi la période des fêtes a la fâcheuse habitude de vous rendre moroses, nous avons ce qu’il vous faut : des documentaires lumineux et réjouissants. Si au contraire vous avez le cœur léger, vous serez également ravis de découvrir les films que nous vous proposons cette semaine, notamment deux documentaires pleins de courage et d’audace : Anaïs s’en va-t-en guerre et Les Rêves dansants.

Portée par sa détermination à devenir agricultrice, l’énergie d’Anaïs, jeune femme de 24 ans, est communicative. Rien ne l’arrête, ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni son tracteur en panne, ni les caprices du temps : attention Anaïs s’en va-t-en guerre, et nous sommes à ses côtés !
Notre coup de cœur de la semaine : Les Rêves dansants – Sur les pas de Pina BauschEn 2008, la grande chorégraphe allemande décide de reprendre son fameux spectacle « Kontakthof », non plus avec sa troupe, mais avec des adolescents qui n’ont jamais dansé. Il est alors fabuleux de voir ces visages et ces corps timides et malaisés se libérer, s’affirmer à travers la danse.

Dans notre plage Écoute, nous saluons la beauté du documentaire animalier Le Territoire des autres. Image, son, musique, montage : tout fait corps. C’est avec une parfaite complémentarité que les quatre co-réalisateurs ont travaillé pendant sept années. En 1970 lors de sa sortie, le film dévoilait des images du règne animal comme on n’en avait jamais vues jusqu’alors. Les oiseaux nicheurs sont là, sur les falaises océanes comme à leur habitude, et il faut imaginer les cameramen sur des installations ingénieuses se hissant dans les hauteurs auprès d’espèces encore inaprochées par l’Homme. Orson Welles qualifiait ce film de : « trésor à chérir par les générations de cinéphiles à venir« .

Mais n’est-ce pas d’ailleurs le même Welles que nous retrouvons à la Cinémathèque française ? Le cinéaste américain mythique y prononce en 1982 un plaidoyer vibrant pour les acteurs qu’il juge les véritables génies du cinéma. La prestation scénique d’Orson Welles à la Cinémathèque est savoureuse, drôle et pleine d’esprit !

Si vous ne connaissez pas encore le cinéma du Monsieur Rouch, c’est avec trois films que nous vous proposons d’entrer dans son œuvre : La Chasse au lion à l’arcLes Maîtres fous et Moi, un noirRéalisateur et ethnologue français, il est dans l’histoire du cinéma, un inventeur ! Le Niger devient son terrain de recherche cinématographique de prédilection et il se saisit dans les années 60 des avancées techniques (son synchrone et caméras légères) pour devenir l’un des pionniers du cinéma direct. Son style a largement influencé les cinéastes de la Nouvelle Vague.

Enfin ne manquez pas, pendant 7 jours encore, quatre documentaires du cinéaste israélien Avi Mograbi, également dans notre plage Fragments d’une œuvre.

🎄 Toute l’équipe de Tënk vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année !

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

Les Rêves dansants – Sur les pas de Pina Bausch

Anne Linsel, Rainer Hoffmann
90 minutes, 2010

Les Maîtres fous

Jean Rouch
29 minutes, 1958

Le territoire des autres

François Bel, Michel Fano, Jacqueline Lecomte, Gérard Vienne
92 minutes, 1970

Moi, un noir

Jean Rouch
74 minutes, 1957

Anaïs s’en va-t-en guerre

Marion Gervais
46 minutes, 2014

La Chasse au lion à l’arc

Jean Rouch
81 minutes, 1965

Orson Welles à la cinémathèque

Pierre André Boutang,Guy Seligmann
97 minutes, 1983

Rue des cités

Carine May, Hakim Zouhani
68 minutes, 2011

Le Plein pays

Antoine Boutet
58 minutes, 2009

Dernières séances

Encore 7 jours

Le Libraire de Belfast

Alessandra Celesia
54 minutes, 2011

Comment j’ai appris à surmonter ma peur et à aimer Ariel Sharon

Avi Mograbi
61 minutes, 1997

Août, avant l’explosion

Avi Mograbi
72 minutes, 2001

Z 32

Avi Mograbi
81 minutes, 2009

Dans un jardin je suis entré

Avi Mograbi
97 minutes, 2012

The Uprising

Peter Snowdon, Bruno Tracq
78 minutes, 2013

Sous le ciel lumineux de son pays natal

Franssou Prenant
48 minutes, 2002


A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire