Tënk

Actualité Tënk 16 décembre


Cette semaine sur TënkC’est dans l’esprit de Noël que les programmateurs ont concocté la programmation pour cette semaine et la suivante : ils vous font de beaux cadeaux.

Tandis que certains s’apprêtent à chausser leurs skis, Suspendu à la nuit nous mène précisément là où l’on ne va jamais. Chaque nuit d’hiver, Guillaume parcourt les pistes à bord de la dameuse redonnant forme à la neige pour les skieurs intrépides du lendemain. Pour regarder ce court-métrage, vous serez heureux d’être au chaud sous la couette !
(Le film est en accès gratuit, soit sans abonnement, jusqu’au 6 janvier 2017)

Laissez-vous tenter par ces deux petites merveilles : L’Apprenti de Samuel Collardey, notre coup de cœur de la semaine, et Fifi hurle de joie de Mitra Farahani. Le premier, très proche de la fiction, raconte le quotidien de Mathieu, quinze ans, élève dans un lycée agricole et apprenti en alternance dans la ferme de Paul. Loin de la salle de classe, aux côtés de ce nouveau tuteur, c’est l’école de la vie que découvre l’adolescent.

« Fifi hurle de joie » est le titre d’une toile du peintre iranien Bahman Mohasses dont la réalisatrice Mitra Farahani propose ici de faire le portrait. Personnage iconoclaste, il embarque vite la cinéaste dans un jeu d’influence et de manipulation : l’humour est au rendez-vous, mais grinçant s’il-vous-plait !

Une nouvelle plage thématique fait son entrée cette semaine : SCIENCES. Voilà un champ culturel – comme les autres – à explorer : l’aventure, l’amusement et l’émerveillement seront au programme. C’est avec le réjouissant Cherche toujours que nous ouvrons la danse. Le laboratoire incroyable de ces jeunes chercheurs passionnés attire notre attention sur tous les petits détails qui font le monde. Pourquoi les feuilles ont-elles cette forme ? Pourquoi le sable fait tel bruit ? Décidément il n’y a pas de question idiote. Ce film est un régal d’une drôlerie savoureuse à regarder en famille !

Du duo Straub-Huillet, nous vous proposons Trop tôt / Trop tardLeur cinéma est à l’image de ce couple : engagé et sans concession. Leur œuvre incontournable et innovante mérite introduction et accompagnement.

Enfin, ce sont de très belles choses qui sortent cette semaine. Ne manquez pas Koundi et le Jeudi national qu’on a beaucoup aimé dans l’équipe.
Encore 7 jours pour voir également : La BM du Seigneur de Jean-Charles Hue, Les Glaneurs et la Glaneuse d’Agnès Varda, Lettre d’un cinéaste à sa fille de Eric Pauwels, Killing Time – Entre deux fronts de Lydie Wisshaupt-Claudel.

Bons films !

Sur Tënk dès aujourd’hui

Suspendu à la nuit

Eva Tourrent
24 minutes, 2014

EN ACCÈS GRATUIT
(SANS ABONNEMENT)
JUSQU’AU 6 JANVIER 2017

L’Apprenti

Samuel Collardey
85 minutes, 2008

Cherche toujours

Étienne Chaillou, Mathias Théry
52 minutes, 2008

Fifi hurle de joie

Mitra Farahani
96 minutes, 2013

Trop tôt / Trop tard

Jean-Marie Staub, Danièle Huillet
100 minutes, 1982

De Profundis

Olivier Ciechelski, Lætitia Mikles
52 minutes, 2004

Les Hustlers

Egome Amah
53 minutes, 2013

Kosmos

Ruben Desiere
61 minutes, 2014

Dernières séances

Encore 7 jours

Koundi et le Jeudi national

Ariane Astrid Atodji
86 minutes, 2010

Les Glaneurs et la Glaneuse

Agnès Varda
82 minutes, 2002

La BM du Seigneur

Jean-Charles Hue
84 minutes, 2010

Lettre d’un cinéaste à sa fille

Eric Pauwels
50 minutes, 2000

Killing Time – Entre deux fronts

Lydie Wisshaupt-Claudel
88 minutes, 2015

Il Solengo

Matteo Zoppis, Alessio Rigo de Righi
70 minutes, 2015

La Fièvre

Safia Benhaim
39 minutes, 2014

La dernière fois que j’ai vu Macao

João Rui Guerra da Mata, João Pedro Rodrigues
85 minutes, 2012

Où est la jungle ?

Iván Castiñeiras Gallego
33 minutes, 2015

Love in Siberia

Andzhela Abzalova
90 minutes, 2013


A propos Coordination Festival AprèsVaran

Le Festival AprèsVaran est un rendez-vous annuel organisé depuis 2014 par les anciens stagiaires des Ateliers Varan. Le Bureau des Anciens Élèves regroupe 1500 élèves formés depuis plus de 30 ans à Paris et à l’étranger. -En 2014, pour sa première édition, le festival se voulait être un hommage au son. -En 2015, lors de sa deuxième édition, le festival s’est focalisé sur le parcours de réalisateurs confirmés comme Julie Bertuccelli, Mariana Otero et Marie-Pierre Brêtas. -En 2016, le festival traite de l'écriture dans le documentaire.

Laissez un commentaire