Capture d’écran 2016-03-08 à 11.34.14

2015 – Mariana Otero, son parcours de Non-Lieux jusqu’à À ciel ouvert – Festival AprèsVaran


2015 – Mariana Otero, son parcours : de Non-Lieux jusqu’à A ciel ouvert – Festival AprèsVaran.

Synopsis de À ciel ouvert :
Alysson observe son corps avec méfiance. Evanne s’étourdit jusqu’à la chute. Amina ne parvient pas à faire sortir les mots de sa bouche. À la frontière franco-belge, existe un lieu hors du commun qui prend en charge ces enfants psychiquement et socialement en difficulté. Jour après jour, les adultes essaient de comprendre l’énigme que représente chacun d’eux et inventent, au cas par cas, sans jamais rien leur imposer, des solutions qui les aideront à vivre apaisés. Au fil de leurs histoires, À ciel ouvert nous ouvre à leur vision singulière du monde.

 

Mariana Otero, après des études de cinéma à l’IDHEC, se passionne pour le documentaire. Elle réalise plusieurs films pour Arte dont La loi du collège qui deviendra le premier feuilleton documentaire de la chaîne. Entre 1995 et 2000 elle vit au Portugal où elle réalise Cette télévision est la vôtre. En dévoilant le fonctionnement de la plus grande télévision commerciale du pays, la SIC, ce film créera une énorme polémique. Puis elle revient en France et se tourne vers le cinéma avec notamment Histoire d’un secret. Ce film, au terme d’une enquête sur un secret de famille, révèle un tabou politique et social. Il sera primé dans de nombreux festivals internationaux.

En 2010, elle réalise Entre nos mains qui raconte comment des salariées découvrent une nouvelle liberté en essayant de transformer leur entreprise en coopérative. Ce film sera nommé aux César du Meilleur Documentaire en 2011. En 2013 elle réalise À ciel ouvert un film qui permet de comprendre la vision singulière du monde d’enfants psychiquement et socialement en difficulté. Par ailleurs elle enseigne aux Ateliers Varan dont elle est aussi membre depuis 2000, à la Femis, à l’université de Jussieu, de Poitiers (Creadoc) etc… Elle est membre de l’Acid dont elle a été co présidente de 2010 à 2012.


A propos Mina

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire