Capture d’écran 2016-03-08 à 11.43.07

2015 – Marie-Pierre Brêtas, son parcours de Trois rounds sans K.O. jusqu’à Hautes Terres – Festival AprèsVaran


Intervention de Marie-Pierre Brêtas au Festival AprèsVaran 2015 – Hautes Terres – Trois rounds sans K.O.

 

Née à Toulouse, Marie-Pierre Brêtas séjourne enfant deux ans à Oran de 1969 à 1970. Après des études de lettres en hypokhâgne à Claude Monet et à la Sorbonne, elle travaille comme journaliste au
Matin de Paris en 1985. Elle part s’installer à New York de 1986 à 1989 où elle exerce
différents métiers, de femme de ménage, cuisinière, assistante de production, notamment sur
Spike of Bensonhurst, un dernier film inconnu de Paul Morrissey.

De retour à Paris elle entame une formation cinématographique aux 3IS tout en travaillant
comme journaliste à France 2. En 1997, elle suit une formation de réalisation documentaire
aux Ateliers Varan qui donnera suite en 2000 à un premier long métrage Ex Moulinex
Mamers, mon travail c’est capital, co-réalisé avec Raphaël Girardot et Laurent Salters.
Mariée au peintre Marcos Brêtas en 1991, elle tourne dans le sertão du Nordeste La
Campagne de São José, en 2009, puis Hautes Terres en 2014.

Synopsis de Hautes Terres : Dans le Nordeste du Brésil, Vanilda, son mari Antonio et une vingtaine d’autres familles de paysans obtiennent une propriété après avoir passé quatre années à lutter avec le soutien du
syndicat des sans-terre. Mais sur ce territoire hanté par la sécheresse, la gestion collective des terres et de leurs maigres ressources s’avère être une aventure plus difficile encore que leur conquête. Armés de la seule force de leurs bras et de leurs espoirs, ils vont construire dans cette réalité désolée, une société rêvée, comme une utopie.


A propos Mina

Mina Rad est une réalisatrice documentaire. Elle a réalisé les film "Tienda Esquipulas" et "Pour moi le soleil ne se couche jamais". Par ailleurs, elle a travaillé comme reporter culturel pendant plus de 20 ans.

Laissez un commentaire